La réalité virtuelle pousse le catalogue inflight vers le hublot.

La réalité virtuelle pousse le catalogue inflight vers le hublot.

 Usage v-commerce, la VR pousse le catalogue inflight vers le hublot,

ETIHAD l’un des fleurons de l’aviation utilise désormais la VR comme un moyen de proposer à ses clients de nouvelles expériences de voyages : virtuelles celles-ci. Depuis le début de l’année, les usagers du salon Etihad à l’aéroport d’Abu Dhabi peuvent se reposer et se divertir à l’aide des casques de VR mis à leur disposition. D’autres salons et d’autres aéroports proposent déjà ou vont proposer ce type de divertissement (Lufthansa s’y lance, Aviapartner le propose à Fiumicino). Etihad entend porter plus loin l’usage en proposant désormais à ses clients d’affaires une solution d’inflight shopping en VR. Le vieillissant catalogue dutyfree serait donc remplacé par un casque de VR qui permettra au client de retrouver son catalogue habituel mais aussi une palette de services personnalisés comme un service de réservations visites guidées et de spectacle, de films, ou encore le menu de leur choix sur le vol en question. L’application développée conjointement avec VISA, présentée lors d’un événement client à Barcelone a été plébiscitée par les utilisateurs. Les intentions de Linda Celestino VP d’Etihad sont claires :  « En réalisant des essais comme celui-ci, nous comprenons déjà que les voyageurs modernes attendent plus d’information et recherchent des expériences de plus en plus connectées et immersives qui les engagent et les divertissent à tous les niveaux. » Et d’ajouter : « Le développement de ce type de technologie pourrait également nous permettre d’offrir davantage de solutions de personnalisation et de divertissement de bout en bout, renforçant notre stratégie visant à offrir un choix plus large à chaque étape du parcours client. » L’avenir de l’inflight shopping passera certainement par le v-commerce. Quoi de plus pratique que de réserver un restaurant, de faire quelques achats en vol, de se les faire livrer à son hôtel. De comparer et d’acheter pendant le « répit » d’un temps de vol le grille pain que l’on pas pris le temps de remplacer depuis des semaines ? Nous en sommes convaincus, l’avenir du v-commerce passera aussi au dessus de nos têtes.

WRITE A COMMENT

RELATE POSTS

Enter your keyword

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer