Internet et la réalité virtuelle

Erwan Krotoff - 18/04/2018

Internet et la réalité virtuelle

Tout d’abord, Google, Apple, Facebook et Amazon investissent massivement dans la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Les mêmes, investissent massivement dans l’IA et les assistants vocaux.

De plus, les smartphones sortis des chaînes de montage sont tous ou presque graphiquement capables de faire tourner des applications 3D.

La 3D est l’un des sujet les plus commentés par la presse IT. Cependant, nous sommes encore loin du quotidien promis.

En raison de quelques indicateurs discrets qui nous poussent à croire que l’usage des applications AR/VR arrivera plus rapidement sur le marché, Retail VR garde espoir.

Mozilla Firefox vient d’annoncer le lancement de Firefox Reality. Ce navigateur web a pour vocation de concurrencer les navigateurs natifs. Oculus (VR Carmel) ou encore Google (Chrome) avec son casque de réalité virtuelle Daydream. De plus, Les prévisions se confirmes. Mozilla, qui s’est toujours positionné en alternative à Safari et Google, se lance à son tour.

Un  indicateur, confirme l’arrivée de la réalité virtuelle , c’est l’importance des investissements qui y sont consacrés.

Digi-Capital a récemment dressé la carte des investissements et recense plus de 3,6Mds de dollars de levée de fonds en 2017. Une grande partie de ces investissements porte sur les casques ou les lunettes et sur l’industrie des jeux. Mais pas seulement. Unity, acteur incontournable et établit de l’industrie, lève 400 millions à lui seul. De la même manière, Improbable (outil décisionnel qui permet de recréer des mondes virtuels immersifs) lève 500 million de dollars. C’est l’une des plus grosses levée de fonds jamais réalisée en Europe.

Il y a des signaux qui ne trompent pas. La révolution de la 3D (cf la cartographie des leaders de l’industrie AR/VR), touche tous les secteurs, de la médecine à la musique.

Chez Retail VR, nous sommes convaincus que cette révolution est engagée.