IKEA propose un nouveau magasin virtuel avec Alibaba

ikea-alibaba
Lise KELLER - 15/04/2020

IKEA et Alibaba : une collaboration et un magasin virtuel

En février 2019, nous partagions avec vous notre article Les enseignes se tournent vers les concepts urbains. En effet, nous analysions ensemble la stratégie de quelques enseignes de la grande distribution, qui pour se rapprocher de leurs clients, se relocalisaient en centre ville. Depuis un an, nous suivons de près l’évolution de ces concepts urbains. Revenons d’abord sur la problématique de l’extension de gamme en centre-ville. Enfin, nous aborderons ensuite lancement de ce magasin virtuel entre l’entreprise suédoise et la plateforme chinoise : IKEA et Alibaba.

Comment gérer la problématique d’extension de gamme ?

Comparons un centre commercial de grande banlieue à une boutique située en centre ville. Avec une une surface dix fois moins importante, les enseignes sont confrontées à une problématique d’extension de gamme. Comment éviter tout sentiment de frustration dans des espaces plus réduits ? Comment optimiser la satisfaction de ses clients ?

D’abord, une des réponses à ces questions tient dans la virtualisation des gammes. Et IKEA est en avance à tout points de vue dans ce domaine. De fait, si l’expertise d’Ikea en 3D est mondialement reconnue, il est important de souligner que cette technologie n’est pas un simple gadget.

En amont, la 3D est largement utilisée dans la conception des meubles, dans la publication des catalogues ou encore dans la simulation des parcours clients. En points de vente, des bornes interactives sont aussi disponibles pour accéder aux éléments qui ne sont pas présents en point de vente. Cette usage permet alors d’offrir aux clients un accès direct aux fiches produit.

La collaboration entre IKEA et Alibaba pour (re)conquérir le marché Chinois

2,5 milliards. C’est le nombre de visites sur le site web IKEA. Et beaucoup d’enseignes aimeraient afficher un tel score. Toutefois, la part de l’activité e-commerce est encore restreinte. Elle dépasse difficilement 10% en France et à peine 5% en Chine.

En signant un partenariat avec Alibaba, Ikea confirme sa stratégie. Il s’agit de proposer des points de vente de proximité plus nombreux et de garantir un accès à son offre via le web. Pour le moment, cette collaboration se limite à un test sur plusieurs régions chinoises. Aussi, la gamme est dans un premier temps limité. Il ne fait aucun doute qu’avec la récente crise du covid-19 les résultats seront à la hauteur et l’essai transformé.

Rappelons aussi qu’en Chine, les plateformes Tencent, Alibaba ou JD.Com sont devenues désormais incontournables. Ces supports numériques hébergent toutes sortes de contenus ou de services : actualités, tendances, chats, jeux, achats. Et même des modes de paiements !

Envie d’en savoir plus ?

Vous vous posez des questions sur la virtualisation ou sur l’extension de vos gammes? Nous serons ravis d’échanger avec vous sur ces problématiques. Prenons contact !